John Meier, qui compte parmi les grands exégètes Américains contemporains, a écrit quatre volumes consacrés au Juif Jésus, qui tentent de synthétiser notre connaissance historique de l’homme Jésus de Nazareth.

Le 29-12-2000, le cardinal Joseph Ratzinger, qui allait devenir le Pape Benoit XVI en 2005, a publié une conférence sur Noël dans l'Observatore Romano, le journal officiel du Vatican. La conférence parle du rôle important du peuple juif dans l'histoire du Salut, et nous le publions ici avant Noël en préparation de la fête.

Depuis 2003, une délégation de la Commission pour les relations religieuses avec le Judaïsme du Sainte Siège et une délégation pour les relations avec l’Eglise catholique du Grand Rabbinat de l’Etat d’Israël participent dans des réunions annuelles pour parler des thèmes d’intérêt commun.

Une nouvelle époque dans les rapports entre catholiques et juifs a commencé après le Concile Vatican II. Une série importante de documents officiaux a redéfinie l’enseignement de l’Eglise au sujet du judaïsme, des juifs et des rapports entre juifs et catholiques. Ces documents du Magistère universel ont été appliqué dans les réalités diverses des Eglises locales.

En 1965, le Concile Vatican II a publié sa déclaration sur les relations avec les religions non-chrétiennes. Le paragraphe 4, le plus long du document, est consacré aux relations avec le peuple juif ; il a marqué un tournant dans les relations entre l’Eglise et le peuple juif.