A l’occasion de la Fête de la Présentation de Jésus au Temple (le 2 février), Benny nous envoie le chant "Lumière des nations et gloire d’Israël".

Lors du week-end des familles à Tibériade, début décembre 2011, S, l’un des pères de famille, a filmé les chants de la messe. Nous espérons que cette vidéo soit une aide à la préparation de Noël.

Benedetto, séminariste du Vicariat, a écrit et interprété un court chant de louange. Prions et louons avec lui.

Matthias Renggli, un séminariste suisse, a passé un an à la kehilla de Jérusalem et il nous envoie une vidéo en signe de gratitude pour la kehilla.
Myriam, de la qehilla de Haifa, a composé un nouveau chant « T’adorer Seigneur » et nous sommes heureux de le présenter sur notre site. Cette fois, le chant est en français, anglais et hébreu.
Benny, le Père Rafic et Magali chantent ensemble un cantique tiré du Livre de l’Apocalypse. Le chant a été enregistré le jour de Pâques 2012, lors de la célébration commune des kehillot.
Notre musicienne Myriam, de la kehilla de Haïfa, a composé un nouveau chant pour le Dimanche des Rameaux. Entrons dans la Ville Sainte avec Lui, en chantant des chants de joie.
Un nouveau cadeau pour nous de la part des musiciens de Jérusalem – voici une composition de Magali, interprétée par Magali et Benny.
Pour commencer le Carême, Benny et Magali de la communauté du Vicariat nous donnent ce beau chant, interprété par eux deux à la guitare et au violon.
Nous continuons de publier la musique des communautés hébréophones en Israël, enregistrée lors de la liturgie du dimanche.
Le "Kyrie" est le chant du rite pénitentiel. Le "Gloria" est un hymne de louange chanté par les fidèles pendant la messe du dimanche et des jours de fête. L’enregistrement a été réalisé pendant la messe du dimanche à la kehilla de Jérusalem.
Le Père Rafic, de la kehilla de Jérusalem, a mis en musique la prière du Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916), ascète français qui a vécu de nombreuses années dans le désert du Sahara. Il est le père spirituel des Petites Sœurs et Petits Frères de Jésus. Ce chant est interprété par Benny et Magali de la kehilla de Jérusalem, et la réalisation du clip video est due à Andrea. Il a été chanté pour la première fois pour la fête de Charles de Foucauld à la kehilla de Jérusalem en 2011.
Myriam, membre de la communauté de Haïfa, a publié sa nouvelle chanson, inspirée des paroles du Psaume 8.

The prayer that Jesus taught his disciples (cf. Matthew 6:9-13, Luke 11:2-4) is prayed by Christians, often a number of times a day. The prayer echoes familiar Jewish prayers from the time of Jesus. Here it is sung in Hebrew by members of the Koinonia Giovanni Battista, members of our Hebrew speaking communities.  

Myriam, de la communauté à Haïfa, nous a envoyé un de ses chants dédié à tous ceux qui souffrent. Nous puissions prier avec elle : "Seigneur, écoute-nous!"

Myriam, membre de la communauté de Haïfa, nous a envoyé encore un chanson qu'elle avait écrit et qui est déjà très aimé à Haïfa. Les paroles sont inspirées de l'Evangile de Saint Jean.

Giacomo of the community Koinonia Giovanni Battista has given us a wonderful gift: a video film of Roman's ordination, which took place in the Church of Saint Mary of the Resurrection in Abu Ghosh on April 25, 2009.

Yom Kippour – le Jour de l’Expiation – est un jour particulièrement solennel de prière et de jeûne. Nous souhaitons à tous nos amis "Gmar Hatima Tova" (qu’ils soient inscrits dans le livre de Vie). En guise de moment de prière pour Kippour, nous proposons des prières et musiques de Yom Kippour.

Une version superbe de la prière "AvinuMalkenu" nous a été envoyée par une amie de la kehilla de Jérusalem.

Le mois de Ellul (il a commencé le 31 août en cette année 2008), qui précède Rosh ha-Shana (le Nouvel An du calendrier juif) et Yom Kippour (Jour de l'expiation, appelé aussi Grand Pardon) est consacré à l'examen de conscience dans la tradition juive, comme préparation aux Yamim nora'im («jours terribles»). Les selihot (littéralement «pardons») sont des supplications pour demander à Dieu le pardon et Lui promettre de réparer notre conduite. Nous en présentons ici quelques extraits, interprétés dans les traditions orientale et occidentale.