Le 3 novembre 2017, le Pape François a visité le Mausolée de la Fosse Ardéatine à Rome, qui abrite les tombes de 335 martyrs, qui moururent massacrés sur l’ordre d’Hitler en 1944.

pope fosse

A son arrivée, le Saint Père a été reçu par la Directrice du Mausolée, et par le Grand Rabbin de Rome, Riccardo Di Segni. Le Pape a aussi accueilli des membres de l’Association Nationale des Familles Italiennes Martyrs Tombés par Patriotisme (ANFIM), les personnes présentes ici et les amis des victimes du massacre.
Le Pontife est entré dans les grottes et est resté un moment, priant devant le lieu dans lequel les soldats sont morts, et il a alors visité les tombes, déposant des roses sur certaines d’entre elles et priant en silence.

Alors le Saint Père a récité ensemble une prière avec le responsable de la communauté Juive. Après avoir écouté la prière du Grand Rabbin de Rome, François a prié :

« Dieu d’Abraham, d’Isaac, Dieu de Jacob, Vous vous êtes présenté à Moïse avec ce nom quand Vous lui avez révélé votre désir de délivrer votre Peuple de l’esclavage en Egypte- Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac et Dieu de Jacob, Dieu de l’alliance proche de l’homme. Dieu qui s’unit Lui-même avec un pacte d’amour fidèle pour toujours, de miséricorde et de compassion avec chaque home et chaque peuple qui souffre de l’oppression. » « J’ai vu l’oppression de mon Peuple, et j’ai entendu les cris de souffrance. » Dieu des visages et des noms, Dieu de chacun de ces 335 hommes qui sont morts ici, le 24 mars 1944, qui reposent dans ces tombes. Vous, Seigneur, connaissez leurs figures et leurs noms : tous y compris les 12 inconnus. Aucun ne vous est inconnu. Dieu de Jésus, Notre Père qui êtes aux cieux : merci à lui, le Crucifié ressuscité, nous savons que votre Nom- Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac et Dieu de Jacob- signifie que Vous n’êtes pas le Dieu des morts, mais des vivants, que votre alliance fidèle d’amour est plus forte que la mort et est la garantie de la résurrection. Aide nous, oh Seigneur, en ce lieu consacré à la mémoire de ceux qui sont morts pour la liberté et la justice, à ôter nos sandales d’égoïsme et d’indifférence, et à travers le buisson ardent de ce Mausolée entendre Votre nom en silence : Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, Dieu de Jésus, Dieu des vivants. Amen. »

Le Mausolée de la Fosse Ardéatine a été crée pour un mémorial perpétuel du massacre cruel perpétré par les Nazis à Rome le 24 mars 1944, dans les fosses de la rue Ardéatine. Il a été inauguré solennellement en 1949, à l’occasion du 5ième anniversaire du massacre. Cela comprend les grottes, où les blessés moururent, le Mausolée et des sculptures, qui expriment la tragédie des 335 martyrs. Avant de quitter le lieu, le Saint Père a écrit dans le Livre d’honneur du Mausolée de la Fosse Ardéatine : « Ce sont les fruits de la guerre : haine, mort, vengeance… Pardonne-nous, Seigneur.

A la fin de la visite, le Pontife est retourné au Vatican, où il est allé à la grotte de la Basilique du Vatican pour un moment de prière privée, en souvenir des Souverains Pontifes enterrés ici et pour tous les morts.