Ronny, de la communauté du Vicariat, raconte une promenade à Tabgha pour Rosh Hashana du 20 septembre au 23 septembre 2017.

ronny tabgha

Mercredi dernier 20 septembre, plusieurs familles de la communauté de Jaffa, avec des jeunes du groupe de jeunes, sont partis à la mer de Galilée dirigés par le Père Apolinaire. Ils ont été accueillis au monastère de Tabgha, sur la rive nord-ouest de la mer de Galilée.

Nous avons passé du temps au monastère. Nous avons dormi dans des tentes dans la nature et avons apprécié les bancs pendant le temps des repas. Nous avons été très contents de l’hospitalité des moines du monastère Franciscain à Tabgha.
En plus de la bonne nourriture et de l’accès à l’eau, nous n’avons pas oublié de faire du sport et de l’exercice au milieu du paysage exceptionnel de la mer de Galilée et des sentiers de pèlerins autour du Kinneret.

Jeudi, le premier jour de la promenade, les familles de la communauté de Jaffa avec le groupe de jeunes ont fait la marche des pèlerins qui a commencé à Kfar HaZaytim et s’est terminée à la ville Druze de Majdal, marche de 12 kilomètres environ. Le but de cette marche était spirituel, et donc nous avons passé du temps à lire le Nouveau Testament. Cette soirée, nous avons passé du temps avant le diner à méditer des textes de l’Evangile, cherchant à comprendre plus profondément et spirituellement ce que nous lisions sous la direction du Père Apolinaire.

Le jour d’après, vendredi, le matin tôt, le groupe a continué à marcher, ce qui fait partie aussi de la marche des pèlerins : nous avons marché de Majdal à Tabgah, environ 7 kilomètres. En marchant, nous avons prié le rosaire, en l’honneur de Marie, la mère de Jésus. Le soir, nous avons continué le rosaire, chacun ajoutant des intentions de prière personnelle, priant pour le salut.

Samedi, tôt le matin, nous avons fini la marche, avançant sur la route de Capharnaüm, où nous avons visité le monastère des Franciscains. L’après-midi, quand nous sommes retournés à Tabgha, le Père Apolinaire a célébré la messe pour les familles et pour les jeunes au milieu d’un paysage extraordinaire. Cela a été la fin de la promenade, avec tous les paysages étonnants rencontrés, la joie d’être sur les rives de la mer de Galilée, le plaisir de la nature, la bonne atmosphère, et l’ambiance spirituelle due à l’accompagnement du Père Apolinaire.