Benedetto, séminariste au Vicariat Saint Jacques, a animé cette prière avec les jeunes de Fleur du Désert le 13 janvier 2017, veille de la Journée Mondiale des Migrants.

prayer migrants2017

Première partie : Jésus le réfugié

13 « Lorsqu'ils furent partis, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph et dit: «Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle, car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire mourir.» 14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère et se retira en Egypte. 15 Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: J'ai appelé mon fils à sortir d'Egypte. 19 Après la mort d'Hérode, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph, en Egypte, 20 et dit: «Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts.» 21 Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère et alla dans le pays d'Israël. 22 Cependant, quand il apprit qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s'y rendre. Averti dans un rêve, il se retira dans le territoire de la Galilée 23 et vint habiter dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplisse ce que les prophètes avaient annoncé: «Il sera appelé nazaréen.»

1 Jésus sait qu’il va souffrir au début de sa vie.

2Comme si ce n’était pas assez pour Dieu de devenir un homme, il devint un homme sans abri.

3 Il a accepté tout cela pour moi.

Deuxième partie : nous sommes réfugiés

«20 Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, 21 qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses. » (Philippiens 3 : 20-21)

1 J’habite dans le monde mais mon cœur est au Ciel

2 Je me rappelle que le Royaume de Dieu m’attend.

Troisième partie : le monde est un réfugié

" 18 J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. 19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, - 21 avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. 22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. 23 Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. 24 Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore? 25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance. » (Romains 8 : 18-25)

1 Chaque chose a une fin.

2 Ce monde passera aussi

3 Si chaque chose a une fin, pour quoi je devrais vivre ? Et comment ?

Conclusions : si nous sommes tous des réfugiés, comment puis-je aider ceux qui sont le plus dans le besoin ?