Suzanne Millet nous a quittés le samedi 28 mars 2015. Que sa mémoire soit en bénédiction.

suzanne milletSuzanne Millet est née en 1937, à Lyon, d’une famille catholique de quatre enfants.

A l’âge de 17 ans elle sentit un appel à être religieuse missionnaire. A la fin du lycée, elle entra dans l’ordre de Notre Dame des Apôtres et, en tant que religieuse, il lui fut demandé de faire des études de philosophie. Elle partit au Togo en 1963 comme professeur de philosophie dans les lycées, elle y fit connaissance avec Antoinette, missionnaire protestante suisse, et elles commencèrent à prier ensemble.

Revenues en Europe en 1971, Suzanne et Antoinette s’inscrivirent dans la mouvance du Renouveau charismatique et commencèrent une vie de communauté et de prière dans les campagnes des Cévennes gardoises et ardèchoises, en particulier à Grospierres, tout en ayant une activité agricole (tailler la vigne, cueillir des cerises, planter des poireaux etc.)

Suzanne et Antoinette arrivèrent en Israël en novembre 1986, en tant que fraternité œcuménique de « la Promesse », pour vivre une démarche de repentance et d’espérance. Elles se sont installées à Nahlaot, un quartier séfarade de Jérusalem, avec le désir de manifester la repentance vis-à-vis du peuple juif et hâter la venue du Messie. Elles ont vécu leur vie de foi aussi bien en relation avec la Kehilla qu’avec les juifs messianiques.

Après une vie engagée et riche d’évènements, les dernières années ayant été marquées par la maladie, Suzanne nous a quittés le samedi 28 mars 2015. Que sa mémoire soit en bénédiction.

suzanne antoinette