Bienvenue sur le site web du Vicariat Saint-Jacques pour les catholiques de langue hébraïque en Israël, qui fait partie du Patriarcat Latin de Jérusalem. Nous sommes une communauté de catholiques d’expression hébraïque qui vivent en Israël. Une partie d’entre nous appartient au peuple juif et une autre partie d’entre nous vient des nations. Nous formons une seule communauté en Jésus-Christ et nous appartenons à une seule Église. On peut nous trouver dans tout l’État d’Israël avec nos centres d’activités dans les grandes villes.

icona-sangiacomo_copia

Qu’entend-on par « communautés catholiques d’expression hébraïque » en Israël ?

L’association catholique appelée l’Oeuvre Saint Jacques a été fondée en 1955, en vue de former des communautés catholiques hébréophones dans l’Etat d’Israël. Saint Jacques était à la tête des disciples de Jésus à Jérusalem aux temps apostoliques. Juif pieux, il s’était efforcé de créer une communauté composée  de juifs et de non juifs, unis par leur foi en Jésus (cf. Actes 15). La  tradition chrétienne  le tient pour le premier  évêque de Jérusalem.

L’Oeuvre Saint Jacques constitue un Vicariat au sein du Patriarcat latin de Jérusalem. Aujourd’hui, il existe des communautés d’expression hébraïque dans six grandes villes : Jérusalem, Tel Aviv-Jaffa, Haïfa, Beersheva, Tibériade et Nazareth. Le Vicariat comprend en outre de communautés russophones dont les membres sont intégrés dans la société israélienne. En 2003, Mgr Jean-Baptiste Gourion, osb, a été nommé évêque auxiliaire du Patriarche Michel Sabbah pour la communauté catholique de langue hébraïque. A la suite de son décès prématuré en 2005, c’est le Custode de Terre Sainte, le Père Pierbattista Pizzaballa, ofm,  qui a été désigné comme responsable de cette communauté. Il a rempli cette fonction jusqu'au 2008. En 2009, le Père David Neuhaus, un père jésuite israélien, a été désigné Vicaire Patriarcal, responsable pour les communautés d'expression hébraïque en Israël.

Les trois principales tâches du Vicariat hébraïque sont les suivantes :

1.  renforcer et développer les communautés catholiques de l'Etat d'Israël composées des fidèles catholiques qui ne sont pas intégrés dans les communautés arabophones, ne sont ni des pèlerins ni des visiteurs de passage, mais des résidents juifs ou non-juifs, intégrés dans la société israélienne hébréophone. L'existence de catholiques hébréophones dans une société dont la majorité est juive est une expérience nouvelle dans l'histoire de l'Eglise.

2.  servir de pont entre l’Eglise et le peuple d’Israël en renforçant les liens d’amitié entre juifs et chrétiens et en rappelant aux chrétiens les racines juives de l’Eglise et l’identité juive de Jésus et des apôtres. Les membres des communautés hébréophones sont pleinement engagés, aussi bien dans la société israélienne que dans la vie de l’Eglise.

3.  témoigner des valeurs chrétiennes de paix et de justice, de pardon et de réconciliation dans un contexte de violence et de conflit armé.

Le Vicariat soutient des prêtres, des séminaristes et des assistants pastoraux pour assurer la continuité de l’œuvre.

Le Vicariat maintient une présence dans six localités en Israël et doit développer cette présence en mettant en place les infrastructures nécessaires – églises et centres communautaires.

Le Vicariat publie des livres liturgiques, des bulletins d’information et autres matériels chrétiens en hébreu.

Le Vicariat procure une formation catholique à ses jeunes membres hébréophones, les encourageant à trouver leur place dans la société israélienne et dans l’Eglise.

Le Vicariat s’occupe aussi des plus nécessiteux et des anciens de notre communauté et de notre société, dans un pays déchiré par la guerre.